Franck Egasse

  
 Telle que la nature t’a faite
 
La nature m’a tout donné pour t’aimer :
L’ouïe pour entendre ta voix au son lisse,
L’odorat pour sentir sur ton corps les épices,
Le goût pour goûter à tes seins parfumés,
 
Le toucher pour me satisfaire de tes caresses,
La vision pour admirer ton corps ondulé,
Le coeur pour qu’enfin soit à jamais lié,
Une nuit pour assoupir tout ce qui me blesse,
 
Un jour pour te voir encore sous ce soleil,
Une bague pour marquer nos obligeances,
Une île que je défendrais avec vaillance,
 
Un rêve doré à nul autre pareil,
Une étoile éloignant de ton ciel les vautours,
Une page blanche pour t’écrire mon amour.
 
        
                                Franck Egasse (1973 – 1993)
 
 
 
 
Poème de Franck composé en janvier 1993 . Un des rares que je possède de toi, cher noctambule, hanté par les mots, à la plume éprise de rimes, pleine de promesses et de lendemains que tu n’as pas voulus chanter…
Franck, c’est avec toi que j’ai emprunté de tout mon être les chemins grisants de l’écriture poétique, comment pourrais-je l’oublier ? comment pourrais-je, ami, t’oublier ?
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans Mots rencontrés. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Franck Egasse

  1. daniele dit :

     cher morgan pui-je dire mon ami ,je t’envie t’exorciser tous tes demons ainsi par la plume ,et les mots,
     tu donnes un sens as tout ce qui hante ton esprit , tu enjoilives ,tu embellis les choses de la vie meme les plus moches
     je t’admire et te respectes ,kiss,DANNY..PARDON si j’ai fais des fautes …

  2. Marie dit :

    Merci de vos messages.
    Je m’en vais flaâner sur votre espace avec un a-priori tout favorable, d’abord ce poème tendre et les mots d’amitié qui l’acompagnent, et puis….quelqu’un qui met comme image de lui un tableau de Chagall ne peux que me toucher.
    bon, j’y vais
    amicalement
    Marie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s