Forêt virtuelle

 
 
 
 
 
 
            495505748
 
 
 
 
Et tu t’accroches
en quelques clics,
de branche en branche,
aux souffles éthérés
           des échos électroniques
           qui se rient des distances.
 
D’aucuns cèdent
à ta pression digitale
et ne retiennent pas ton oeil.
Mais tant d’autres,
entre les virus qui menacent
l’afflux de cette sève singulière,
            viennent se raccorder
            à ta cordiale mémoire centrale ;
tant d’autres
qui semblent réclamer,
pour consolider leurs racines
d’images,
             de sons
                        et de signes,
ton passage, empreinte immatérielle.
 
Et tu t’accroches,
et tu t’accroches,
vaille que… mail,
sans parvenir, la plupart du temps,
à arracher réellement ces fils
                                 qui relient
ta solitude
                         aux leurres. 
 
 
 
 
             img_1153836192113
 
 
               La forêt – Max Ernst (1927)
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Forêt virtuelle

  1. plume dit :

     Oh ! oui ,révélateur d’un mal être de société ; mais merveilleux outil de communication s’il reste à sa place d’outil .

  2. La Chouette Bleue dit :

    Magnifique image que celle-ci, j’applaudis ! Il fallait oser et c’est bien dit !
    L’image va bien avec le texte mais c’est l’image évocatrice des mots qui retient le plus mon attention.
    La poésie peut tout dire, il suffit de savoir le dire !
    Bonne soirée. Amitié. daniel

  3. . dit :

    Bonsoir Morgan… tu sais j’ai assisté il y a longtemps à une expo rétrospective de Max Ernst au Grand Palais je crois, à Paris
    j’en etais ressortie assez secouée…il y avait des oeuvres gigantesques, tu tombais litteralement dedans ……en regard et en corps
    et tous ces détails comme un marécages de filaments inconscients et reliants
    Alors ton texte en plus de la mémoire que j’ai de cette journée….. ca provoque de nouvelles images 
    Et la forêt en plus…. j’aime les interactions que tu suggères… bravo !
    il se passe des choses entre ces ondes mélées, des choses visibles et invisibles……
    bonne soirée….bisous à partager

  4. Pierre dit :

     
     Bonjour Morgan,
     
     Clic-clac !   … Ce bruit est fini, mais reste la photo !  J’aime ta façon de voir, d’écrire et d’imprimer les choses !
     
    Pour ton com. :      " Le dernier révèle bien ce que tu es : un clown, pardi !"  Je ne réfute en aucun cas le terme: il me va bien!
     
    Bonne journée,
     
    Pierre
     
     

  5. Vianney dit :

    C’est original !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s