Asnelles

 
 
 
                  La mer, toujours la mer...
 
 
 
Voici la mer qui bat son plein,
érodant au passage
les pontons
de la dernière guerre.
 
Cette rumeur qu’elle écrit
et qui s’en vient remplir
la page claire de l’instant
lui est soufflée, bien sûr,
 
                     par son allié
                     d’immémoriales joutes,
 
                                    le vent.
 
Et nous, les déliés
de son message entêtant,
d’un pas lent et pensif,
nous longeons sa splendeur –
 
                     coquillage de l’oreille
                     grand ouvert
 
                                     à sa victoire inexorable.
 
 
 
 
 
 
 
 
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Asnelles

  1. Luce dit :

    Comme tu écris bien…
    On se laisse bercer par tes mots !
     
    Je reviens…
    Luce

  2. Jean-Claude dit :

    Très joli…
    Quand au fond …comme quoi on… est rôdés !

  3. Pierre dit :

     
     Bonsoir Morgan,
     
     Quelque chose de 39-45 ?   …………………… sûrement !   C’est un poème très profond et qui m’interpelle vraiment: bravo !
     
    Très bonne soirée,
     
    Pierre
     

  4. Michel dit :

    Ah ah ah !
    Joli coin que je connais un peu…
    Belles images !
    Ah ! Nostalgie…

  5. Marie dit :

    Asnelles, est-ce le nom de cette plage ?
    Poème vibrant sur cette mer opale changeante, sur ces grèves qui ont subit tant d’assauts et dont la beauté. cependant, ramène à l’essentiel.
    Merci de tes messages amicaux
    Bises
    Marie

  6. Angela dit :

    Hey! Merci bien pour tes gentils messages. En faite j’étais débordée de mon travail depuis ces deux semaines, j’avais même pas de temps d’être sur net, mais enfin aujourd’hui je fais une pause. Vu qu’il y a plein de nouveaux trésors sur ton blog, bon j’y plonge…Ce poème, je resens une force…énorme…bonne semaine et see you soon! :)))

  7. Michel dit :

    J’adore ls amours jaunes, et la vie de TC, c’est quand mm qq chose !

  8. . dit :

    j’aurai aimé l’ecrire celui là….
    .je le vis , tu le dis, tu l’entends…..tu le vis ….. aussi…..
    A nous les déliés……..alliès aux messages desentêtants……au pur de l’oreille interne…..le chant inaudible…. tansmissible (transmis_cible ) aux archers du temps
    Grand ouvert….vers……En p’rose soulevant…..
    Splendeur du Levant…..INEXORABLE…..
    Pensées océanes…..*
     

  9. michel dit :

    L’Eau, la Lumiére, le Sable, le Vent….douce mélodie de Dame Nature qui nous donnent chaques jour de différente mélodie somptueuse a nos oreilles a qui sait les écoutez. Je pense que tu sait le faire vu les textes et avec quel symbiose tu nous les écrits.
    C’ est tjrs une joie de te lire, et de s’imprégnée de c’est texte qui nous fond rêver, voyager.
    Merci pour ce bonheur partagée par ce blog.
    Bisoux d’un fou qui……..

  10. .уιуι dit :

     
     je le vis,le ressens !!
     belle jOurnée morgan
     xXx
     

  11. Christophe dit :

    Salut Morgan…
    Grand merci pour tes commentaires…
    Merci aussi pour ta poèsie! Continue à jouer avec les mots pour le plus grand plaisir de tous!
     
    Au plaisir!

  12. Marie dit :

    "Venise à Honfleur
    Et puis la Haute mer."
    La mer écrite – Marguerite Duras
     
    C’est comme penser la mer, ou alors accompagner le souffle, pour qu’il crée.
    Kiss.
    Mu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s