Eloge de la demeure

 
 
 
 
 
 
                                                              61_2207_m
 
 
                                                        Lierre en fleur – Lithographie de Matisse (1953)
 
 
 
 
 
                    Nous nous sommes faits un nid de feuilles tendres. Quelles mains, quels yeux malveillants voudraient l’incendier ?
                   
                    Bien sûr, nous savons que l’infortune peut bruire alentour et nous échoir.
                    De même, nous n’ignorons pas que le silex du temps peut émousser le coeur, ni que l’arc du désir peut soudain se rompre.
 
                    Mais l’amour qui nous habite, nous abrite, a la suffisance de croire aux gazouillis persistants des heures fastes qui naissent en son sein.
 
 
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Eloge de la demeure

  1. Armelle dit :

    Que de douceur, de beauté et de justesse dans tes mots, Morgan …
    Cela me touche, tu sais pourquoi, cher Ami …
     
    Bien à toi,
    Armelle

  2. Pierre dit :

     
     Bonjour Morgane !
     
     Jolie demeure que celle-ci ! 
     
     " l’arc du désir peut soudain se rompre "  …Si c’est seulement la corde, tu prends le cordon du string et tu le répares !  si c’est l’arc lui-même: c’est plus grave!
     
    Pierre et Rotpier
     
     

  3. Michel dit :

    Bien résumé ! Tout est bien résumé ! Méfie-toi des yeux malveillants et préserve le reste ! Remarquable d’en être conscient ! "Connais-toi, toi-même" disait le sage…

  4. MARIE dit :

    Bonjour Morgan,
    Très jolie toile de Matisse rehaussée par ton merveilleux poème.
    On ne peut qu’ apprécier la justesse et le choix approprié des termes.
    Merci de nous faire profiter de tes créations qui ont toujours beaucoup de succès auprès de nous, internautes incultes qui n’ avons pas le pouvoir de telles merveilles d’ écriture.
    Amitiés
    Bisous
     
    Marie

  5. Jean-Claude dit :

    Oh je suis certain que tu feras flèche de tout bois lol
     

  6. B dit :

    Très vrai !!
    🙂

  7. Marie dit :

    Belle apologie du nid douillet , du nid embrassé par des mains douces , l’abri est bien protégé j’en suis certaine …;o)
    Encore des mots sachant se poser là où il faut et cela ne peut les rendre encore plus beau …
     
    Douce soirée Morgan auprès de ta petite famille …
     
    Pensées amicales …
     
    Gros bisous …

  8. Luce dit :

    Très jolie tendresse à savourer encore et encore….
    Bisous
    Luce

  9. Marie dit :

    Puisse l’amour nous habiter et nous abriter encore longtemps….
    Bien amicalement
    Marie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s