Au creux lourd de la page

 
 
 
 
Là, au milieu triste du gué,
au fond du lit, sans ciel,
au creux lourd de la page,
 
quand les rives des mots
voudraient tant s’écarter de soi,
quand les démons d’amont
laissent passer, sous la plume impuissante,
plus d’un ange à l’aval,
 
quand fondrières sous le crâne
et que tout semble alors
étrangement vacant et calme,
 
toujours il reste au moins
à nommer cela,
en attendant que l’aube
d’un plein jour, grand sourcier,
iriseur de brisures,
 
veuille à nouveau rejoindre
            et sillonner
                            la trace légère des déliés.
 
        
                           
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Au creux lourd de la page

  1. Jean-Claude dit :

    Très beau encore une fois Morgan
    Moi pour écrire pareillement il faudrait que je sois…plein lol
    Bonne soirée

  2. Danyel dit :

    Voilà de belles images évocatrices de ce que nous redoutons tous !Merci pour cette aube sur une belle page dorée ! Amitié sincère.Daniel

  3. Michel dit :

    "Iriseur de brisure"… C’est un peu comme d’avoir voulu être ramendeur de défilés. Je ne sais plus ni les couleurs, ni les gorges, ni la chaleur d’un sein. Ma terne agueusie m’aliène aux mutismes abyssaux, lorsque coulent les pianos ainsi que les mélodies qu’ils véhiculèrent. Tout est sombre au fond, la lumière du soleil n’y parvient jamais, pas plus que nos doigts à finir les lignes que nous voulions écrire. Elles s’achèvent en points de suspension sur les fourches caudines, ou celles patibulaires que célébrait déjà Villon.

  4. Seshet dit :

            Puissance avide du néant      Au creux lourd du papier    Gouffre béant  Eblouit du vide avéré  Bête    L’écrivain      Ataxique s’entête        Négligeant sa muse      Celle-ci s’en amuse    Heurtant la maladroite main  Ecorchée de mots…Très amicalement,Seshet

  5. Marie dit :

    L’engourdi ainsi se pâme entre impuissance et ivresse.
    Kiss.
    Mu.

  6. Ganzer dit :

    Coucher les maux dans les draps trop blancs de la page….Tes mots s’envolent… pourtant.Très beau texte !!Amitié

  7. Marie dit :

    Tu ourles les lettres pour les tisser en drap de mots …C’est magnifique Morgan …
    Douce soirée auprès de ta petite famille …
    Pensées amicales…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s