Le bois cordial

 
 
 
 
 
 
                                                  Portrait d'arbre - Fabrice Rebeyrolle
 
                                                            Portrait d’arbre – Fabrice Rebeyrolle
 
 
 
 
 
Un arbre,
                 un autre
          et un autre encore…
et à la fin
c’est le brouhaha
d’un bois entier
et son lot de branches
          cassées
                  ou mortes.
 
De toutes parts,
les sentiments contraires
pénètrent son coeur dense :
          on y a froid,
          on y a chaud,
          on y étouffe,
          on y respire
 
les parfums
d’un arbre,
                  d’un autre
          et d’un autre encore…
et à la fin
c’est la vision,
au hasard des trouées de l’âme,
d’une harmonie soudaine,
 
                         d’une impossible
                                 dialectique.
 
 
                                                     
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Le bois cordial

  1. Danyel dit :

    Je ne peux m’empêcher de comparer cet arbre cordial à l’amitié qui étend ses branches…Bonne journée, mon ami ! Daniel

  2. Michel dit :

    Sont-ce des arbres généalogiques ? Saisissant, Morgan !

  3. Jean-Claude dit :

    Ah si on pouvait connaître le pourquoi de cette impossible dialectique !
    Quel super texte !
    Amical Mian

  4. Ganzer dit :

    Des arbres en mouvance… de passage…..Très beau texte !Amicalement…

  5. Elisa dit :

    Lorsque l’on te lit , on entend , on voit , on respire , on marche .
     
    Et pourtant c’est une superbe dialectique il faut simplement réfléchir sur son sens ;o)
     
    Bonne journée Morgan !
     
    Amitié.
     

  6. Pierre dit :

     
     Bonjour Morgan,
     
     Pourquoi raisonner quand la nature organise elle même son propre raisonnement et nous affiche un résultat qu’aucun humain ne saurait concevoir ? Seul le poète sait décortiquer cela mais, il est un être à part.
     
    Très joli poème qui me fait penser à Beaudelaire dans "Correspondances" ……………
     
     Bonne journée !
     
    Pierre
     
     PS: Pour ton com ………………… Peut-être qu’en effet, je suis deux en un: Pierre et Rotpier ? Mais, si cela me permet d’écrire: ça me va bien !!!!
     
     

  7. Evelyne dit :

    et parfois  l’arbre cache la forêt …
    jolie ta vision ..tous ces petits rien qui forment le tout !
    bonne journée Morgan

  8. Marie dit :

    L’arbre dans toute sa spendeur , recouvrant la pensée  de ses feuilles comme un écueil que l’on cueille donnant libre choix à nos émois …
    C’est superbement écrit …comme à l’accoutumé , je reste scotchée par cette belle poésie que tu offres sans compter …:-)
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s