Eclats

 
 
 
 
 
 
 
                                        Michel Corboz - L'arbre jaillissant
                                 
                                        Michel corboz – L’arbre jaillissant
 
 
                                                   
 
 
          *
 
 
y’avait les glaces
de chez Gomez,
parfum pistache,
chocolat, fraise…
 
les lents nuages
qui fascinaient,
pleins des visages
imaginés…
 
les jeux de ronde
et les comptines,
le joies profondes
des "pour de mine"
 
qu’on porte en soi
comme une étoile,
jusque très tard
dans la mémoire…
 
 
          *
 
Y’avait non loin
la voie ferrée,
et sous le pont
que l’on foulait,
 
combien de trains
ont pu passer
comme si de rien
jamais n’était ?
 
combien de voix
       entremêlées
               sous les gravats
                        et les remblais ?
 
                        or, comment dire,
               par où aller
       dans tant de nuits
inépelées ?
 
 
 
Poème figurant aujourd’hui dans un recueil collectif intitulé " Variations sur le thème de l’absence" et publié  aux Editions Flammes vives. Je vous invite à découvrir le site de cette Association littéraire et artistique : http://www.flammesvives.com
 
 
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Eclats

  1. Ganzer dit :

    Très jolis éclats …. brillants encore ….La mémoire … en fouille…Amicalement.

  2. La Chouette Bleue dit :

    Eclats de vies, bris de mémoires, rêves enfouis…J’aime beaucoup. Amitié. Daniel

  3. Evelyne dit :

    c’est joli , c’est frais et nostalgique à la fois …différent …oui mais .ces nuits inépelées …nous raménent  à  toi  !
    Virtuellement ….
    bizou

  4. Jean-Claude dit :

    Train de vie à chacun son rythme et du tien j’entends le bruit sur le ballast lol
    Amical Mian

  5. Michel dit :

    Mmmmmmmmmmm ! Je me suis laissé bercer.

  6. Fleur de mai dit :

     
    Ces souvenirs tout en douceur,
    encore,
    juste là,
    si près,
    je les adore…
     

  7. Marie dit :

    Une ballade en cascade de mots souvenirs …
    Comme dit si bien Micha on ne peut que se laisser bercer …en mangeant un bonne glace de chez Gomez …:-)
     
    Douce fin de journée ami voisin …
    Pensées amicales …
     

  8. Luce dit :

    Léger avec un brin de folie bien placée !
    J’adore !!
     
    Bisous d’ici !

  9. Pascal dit :

    On est toujours plus ou moins sûr du "il y avait" et toujours prompt à ne pas croire en "il y aura". C’est curieux de constater que l’avenir (et même le présent) ne devient tangible que lorsqu’il devient mémoire. Amitiés

  10. Pierre dit :

     
     Bonjour Morgan,
     
     Le traintrain de la vie en quelque sorte … non, pas tout à fait ! Le train nostalgique de la vie! … Plutôt !
     
     Des voies avec traverses qui se sont tues !
     
    Bonne soirée,
     
    Pierre
     
     

  11. Elisa dit :

    C’est un bel étal de souvenirs que tu poinçonnes en garde barrière ^^
    Je viens te dire aurevoir Morgan , je pars mardi et je reviens dans trois mois !
    Bonne continuation !
    Amitiés!
     
    Elisa

  12. daniele dit :

     tres heureuse de te retrouver , halala , tu touche bien des choses sensibles la !
     la memoire ,que de peur de ne pouvoir se souvenir , ceci dit , ton poeme
    comme d habitude se deguste en enfilade , avec gourmandise , merci pour
    ce talent que tu fais partagé kiss ,danny

  13. .уιуι dit :

     
     dOuce pensée morgan

  14. Pierre dit :

     
     Bonsoir Morgan,
     
    Je venais voir si tu étais toujours sur tes rails !
     
    Merci pour ton passage et bonne soirée,
     
    Pierre
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s