Soliloque du funambule

 
 
 
 
 
                                                         Alexander Calder   ( 1898- 1976)
 
                                                         Alexander Calder (1898-1976)
 
 
 
 
 
 
Comment se fait-il que souvent
tu n’aies plus tant foi en leur force ?
Comment se fait-il que futile(s)
et plus fuyant(s) alors que vent ?
Quel poids réel dans la balance
des soleils et des lunes ?
 
En ta demeure il feule,
à tant vouloir extraire
quelque chose – ténu mais fort –
de cet échange impondérable,
un soupçon d’éparpillement des pierres ;
et la question des mots se pose de plus belle…
 
Et te voilà encore
chat échaudé qui promène
une patte ombrageuse et gauche
sur des gouttières d’encre,
afin de démentir les nuits
accouchant d’une souris d’aube.
 
 
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Soliloque du funambule

  1. Danyel dit :

    Est-il des doutes en cet esprit ? Il semble. Il ne faut pas ! Amitié. Daniel

  2. Michel dit :

    Mmmmmmmmmmm ! J’aime cette inspiration.

  3. Jean-Claude dit :

    Nul besoin de césarienne dans ton cas…
    Amcal Mian

  4. Pascal dit :

    J’ai un peu de mal avec la première strophe. Un coup de cagnard, probablement.. Amitiés

  5. Marie dit :

    J’en suis à la troisième lecture… Et chaque fois je l’imagine… sur les toits à la limite de l’équilibre
    Evasion nocture et féline. C’est beau tout simplement
    Bises
    Marie

  6. Marie dit :

    Lecture sur le fil de tes mots …
    Tu sais contre balancer les strophes pour qu’ils nous apostrophent …
     
    C’est superbe Morgan …
     
    Je pars demain en séjour thérapeutique avec les mômes direction la Vendée pour rencontrer dame naure en roulotte …:-)
    A la semaine prochaine …
    Pensées amicales à un ami voisin …

  7. Pascal dit :

    Je trouve ça louche toutes ces Marie qui te rendent visite….

  8. Marie dit :

    Désolée…3éme Marie!!!!!
    Bon, je serais trés terre à terre…c’est magnifique d’accoucher d’une souris d’aube ! C’est merveilleux une souris, c’est joli, c’est habile, c’est rapide… c’est tellement malin dans les dessins animés !
    Bisous
    Marie

  9. Evelyne dit :

    pas si ombrageuse que ça…la patte !
    suis pas une Marie ..mais j’ai mon mot à dire !
    🙂
     
    je trouve que le ton de ces derniers textes est plus ….tourmenté …
    bise amicale

  10. Pierre dit :

     
     Bonjour Morgan,
     
     " accouchant d’une souris d’aube."   Mieux vaut encore que "accouchant d’une souris daube."
     
     Tourmenté, mais beau à lire et à s’approprier!
     
    Bonne journée,
     
    Pierre
     
    PS : pour le rébus, tout est normal chez moi et chez J.C. qui a trouvé ! Il faut dire qu’il est fort l’animal !
     
     

  11. Evelyne dit :

    bien sûr beau à lire ..ça va de soi !

  12. Pascal dit :

    Tout s’est éclairci…Merci. Amitiés

  13. Pascal dit :

    Trois Marie et une Eve… Bon, c’est quoi ton vrai métier?

  14. Jean-Claude dit :

    Je le vois bien marinier vendant des eve en taille lol

  15. Pierre dit :

     
     Bonjour Morgan !
     
     pour ton com. : "Ton joli poème donne à réfléchir !" ………… il est très bien réflèchit !
     
    Bonne journée … funambule poétique …………… chat sur un toit brûlant !
     
    Pierre
     

  16. Marie dit :

    Petit passage pour te souhaiter une douce journée d’été… sous ce billet car je n’ai pas trouvé de livre d’or. A quand de nouveaux mots ici couchés ?
    Bisous d’amitié
    Marie

  17. .уιуι dit :

     
     tendre pensée ….
     bizOuxXx morgan
     

  18. Ganzer dit :

    Errances nocturnesDe griffes et de plumes…Pour se retrouver … à l’aubeCouchant… côté d’une souris:):)Amicalement ….

  19. . dit :

    Entre mobile et stabile, le juste milieu de l’homme errant sur la Voie amoureuse… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s