Mor Breizh

 
 
 
 
 
 
 
 
                                             Cap fréhel (2)
 
 
 
 
 
 
Mor Breizh –
 
côtes
        découpées
                        au couteau
                                        des lames,
 
Mor Breizh,
 
j’ouvre encore
ton album de granit
conservé en mon âme
 
et je ris
        aux larmes
                        sous cap Fréhel
où fraîchement le vent cornait,
mais sans fest-noz de mouettes,
 
et je m’enivre
                de l’hydre,
                        de l’hydromel
de ta robe de bal
qui en aura fait chavirer des navires !
 
Ah Mor Breizh
 
que mes mots
                 à peine
                         écornent,
elle ne peut
tourner court,
la page
 
qui me lie à ta beauté monstrueuse.
 
 
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Mor Breizh

  1. Evelyne dit :

    un endroit qui exhalte l’inspiration….fascinant ! comme tes mots .

  2. Pascal dit :

    Superbe. les couteaux des lames, bien trouvé…Amitiés

  3. Ganzer dit :

    Tes mots mus pour la houle….Très beau !Amitié…

  4. La Chouette Bleue dit :

    Bravo mon ami ! Je reconnais bien là nos côtes bretonnes ! Comme tu les aimes, ça se sent. Amitié. Daniel

  5. Michel dit :

    Magnifique souffle parallèle à ceux de Grall…
    Juste une remarque de chieur faussement bretonnant : la langue bretonne étant ce qu’elle est, à savoir une langue orale, elle introduit dans sa syntaxe des particularités assez typiques, telle que la mutation. De ce fait, "mor Breizh", pour la prononciation, va muter en "mor Vreizh". Mais c’était juste pour me faire un peu mousser… :-))

  6. Jean-Claude dit :

    Toujours aussi beau tout cela Morgan
    Je dirai bien à Micha que je préferais prononcer mor freizh ce serait plus rafraîchissant que la braise non ?
    Bon je sors !
    La photo est également spendide
    Amical Mian
     

  7. Pierre dit :

     
     Bonjour Morgan,
     
     Tempête sous un crâne qui accouche en hurlant d’un poème chavirant ! 
     
    Je dix vagues ?  Non!  Je le pense vraiment !
     
    Très bonne journée !
     
    PS :  J’ai une bretonne de belle-fille que j’adore !  ( les deux autres aussi, qui ne sont pas bretonnes ! )
     
     
     

  8. Fleur de mai dit :

     
    À tous vents… éclatant!
     

  9. Luce dit :

    Alors ça brasse aussi fort chez vous ? autant que ça ?
    Ici je t’avoue c,est plus calme sur mon fleuve…
    Je t’y invite, si un jour tu passes… et je te montrerai !
     
    Bisous et bon week-end !

  10. Armelle dit :

    Magnifique poème qui reflète avec perfection la Bretagne. Cap Fréhel, trop beau, merci, Morgan
    Amicalement,
    Armelle

  11. Pierre dit :

    Bonsoir Morgan !
     
     Toujours aussi agitée la mer en Bretagne !
     
    Merci pour tes passages chez moi et très bonne soirée !
     
    Pierre
     

  12. Anne Mary dit :

    belle  cette mer  !!! méchante aussi quelque  fois,   aujourd’hui    elle doit être furieuse   beaucoup de vent ,   mais j’aime   !!!  très beau  texte,  merci  de savoir  les écrire!!!!  Amicalement  Anne Marie

  13. . dit :

    Je les sens sur ma joue ces fines goutelettes des embruns.
    La mer m’a séduite il a plus de dix ans, et j’attends toujours le cri des mouettes à mon réveil. Mais non, je suis en Hautes Fagnes. Et il n’y a guère que les pépiements des jeunes hirondelles qui emplissent mes oreilles.
    Merci pour ce morceau d’Atlantique qui fait vibrer mon coeur.

  14. daniele dit :

      que dire ,merci pour cette ecriture , cela me donne un avant gout des vacances ,amicalement , DANIELE

  15. Bernadette dit :

    Je me sens en Bretagne par les mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s