Au-delà des symboles

Les poèmes que vous allez lire ont déjà été publiés sur mon blog, mais séparément. Il m’a semblé judicieux de les réunir sous un même titre. Par ailleurs, le n°II de ce diptyque a été, il y a peu de temps, retravaillé, élagué. Voilà tout !
 
 
 
 
 
 
 
 
                                                            
 
 
                                                             Lavis d’encre de Chine de Liu-Haisu (1896-1994)
 
 
 
 
 
 
                     I
 
 
 
 
Très haut en faction,
un soleil noir brasille
sur Dharamsala.
 
Très haut, oui,
mais un Tibétain le fixe
et murmure à tous les vents :
 
" Un jour,
nous éblouira moins
la noirceur de son joug,
et nos montagnes
alors ne seront plus ici
les seules
 
                      à être libres."
 
 
 
 
                                                                                      II
 
 
 
 
Chine,
 
calligraphierez-vous
jamais,
en lettres d’or et d’air,
 
dans l’hypoderme
de votre sol,
 
ce songe de vaste oiseau
qu’ailleurs comme en vous caressent
 
toutes mains,
toutes voix
avides
 
de vents et de voiles ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Au-delà des symboles

  1. Pierre dit :

    Bonjour Morgan, Pour le malheur des tibétains, la main de la chine est énorme ! Elle ne peut emprisonner les montagnes, mais les hommes ………… hélas, si ! Ses armes sont la force et le chantage commercial.Bon dimanche,Pierre

  2. Danyel dit :

    Et quand tous ces oiseaux s’envoleront-ils libres ? Texte très fort ! Amitié. Danyel

  3. Ieva dit :

    Touchée …. Les chevaux du vent s’envolent en vain trop souvent *

  4. Michel dit :

    La belle écriture qui se pourrait aussi calligraphier… 😉

  5. Jean-Claude dit :

    Micha a bien raison

  6. B dit :

    Au delà des symboles ou quand ce qui semble enraciné est bien plus libre que ce que l’on voit, quand ce qui brille n’est pas d’or, et ce que rien ne semble pouvoir enchainer est lié et emmuré plus que et à jamais.Du grand art, Morgan !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s