Nicolas de Staël

        » L’espace pictural est un mur mais tous les oiseaux du monde y volent librement. « 
 
                                                                                                                        Nicolas de Staël.
                                                                       
                                                                        Sicile (Vue d’Agrigente) – 1954
Maçon anxieux,
c’est une voie de tesselles
que tu traças
sur les pans de murs de tes toiles.
Et nous de te suivre, en pleine pâte, à travers la tessiture des couleurs avec lesquelles fiévreusement tu jouais du couteau et de la truelle, au fond desquelles intensément tu plongeas
en vue d’abstraire
au réel
sa lumière vive
et de nous faire entendre – par-delà ce saut ultime, tendu, ébloui de douleurs vers
elle –
son chant majuscule.

 

                                         Les mouettes (1955)
                                                                                                  
   
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Nicolas de Staël

  1. Cenet dit :

    J’aime l’idée d’un cadre tel un mur…

  2. isabelle dit :

    j’adore de Staël ! beau billet, belle musique !amitié d’Isa

  3. Babel dit :

    j’aime à contempler ces "murs" qui nous ouvrent à d’autres perceptions..belle harmonie là aussi !

  4. Pierre dit :

    Bonsoir Morgan, La peinture est une poésie, non faite de vers, mais l’élan est le même: bâtir du beau ! Maçon, peintre, poète … qu’importe: le beau est le beau !Bonne soirée ami poète,Pierre

  5. Jean-Claude dit :

    Art mûr sans tous les cas…

  6. Michel dit :

    Ce m’est toujours pareil bonheur que de te lire.

  7. juliana dit :

    Belle association du texte et de la peinture.Merci

  8. Fleur de mai dit :

    Morgan,que dire de plus de ce billet,sinon que tout y est majusculement divin.Si belle envolée de mots et de couleurs.J’aime, et beaucoup beaucoup.Merci pour ce moment de pur délice.

  9. Marie dit :

    Tu as le mots pour dire,pour faire sentir et ressentir encoretout ce que j’aime chez ce peintre superbe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s