Roselyne Fritel

 
 
 
 
 
 
 
Jour de vent
 
 
Le vent brasse les feuilles
Mélange les couleurs égare les odeurs
Dévale la vallée dépayse la plaine
 
Sait-il seulement où souffler un instant
 
Sans bouger de la chambre
Mon coeur à sa poursuite
Invente dans ma tête des reposoirs au vent
 
 
 
Ouï-dire
 
 
Jamais je ne verrai les déserts de Gobi
Les bergers de Nubie la reine de Saba
 
Jamais je n’atteindrai les jardins d’Arabie
Les roses de Saadi le seuil du Paradis
 
Tu me l’as dit pour le bleu des banquises
Le soleil de minuit les rubis de Topkapi
 
Tu me l’as dit pour l’oiseau sur la branche
Pour la licorne l’asphodèle
 
Tu le répètes pour demain
L’heure qui vient
 
Tous nos rêves s’accomplissent
Il suffirait d’y consentir
 
 
 
 
Poèmes extraits de son recueil Paroles-phares paru en 2003 dans la Collection Les Ami(e)s à Voix aux Editions Associatives Clapàs.
On peut lire également quelques textes de Roselyne Fritel dans la revue en ligne Le Capital des Mots qu’animait jusqu’à très récemment le poète Eric Dubois. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans Mots rencontrés. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Roselyne Fritel

  1. Jean-Claude dit :

    Très beau en toute délicatesse Merci pour le partageAmitiés et bonne fin d’année

  2. Babel dit :

    encore un beau partage ..très bonne année à toi Morgan !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s