Sylvia Plath

 
 
 
 
 
 
                                                      
 
 
                                                       Sylvia Plath
 
 
 
 
 
                    Ballons
 
 
Ils vivent chez nous depuis Noël,
Limpides, candides,
Ovales en leur âme animale,
Ils occupent la moitié de l’espace,
Mouvants, se frottent contre la soie
 
D’invisibles courants d’air,
Poussent un cri et éclatent
quand on les attaque, paf, se mettent au repos.
Tête de chat jaune et poisson bleu –
Nous vivons avec de drôles de lunes
 
Ca vaut mieux que des meubles morts !
Des murs blancs, des paillassons
Et ces globes de légèreté,
Voyageurs, rouges et verts
Qui ravissent
 
Le coeur comme de bons voeux, des paons
En liberté dont une plume
Forgée dans le métal céleste
Bénit notre vieille terre.
Ton petit frère
 
Fait couiner
Son ballon comme un chat.
Est-ce parce qu’il voit
De l’autre côté un monde rose qu’il l’amuserait de manger,
Il mord
 
Et se rassoit,
Cruche rebondie,
Pour contempler un monde clair comme de l’eau.
Un lambeau rouge
Serré dans son petit poing.
 
 
 
Poème extrait de son recueil Ariel  publié chez Gallimard (Collection Du monde Entier), traduit de l’anglais, présenté et annoté par Valérie Rouzeau.
 
 
Née en 1932 dans le Massachusetts, Sylvia Plath fait ses études à Smith College et à Cambridge, en Angleterre. Son père meurt en 1940 ; cette mort marquera toute son oeuvre. En 1953, elle tente de se suicider, et fait plusieurs séjours en établissement psychiatrique. Elle épouse en 1956 le poète britannique Ted Hugues. En 1963, à l’âge de trente et un ans, elle se suicide en laissant deux enfants. Sylvia Plath compte parmi les plus grands poètes anglo-saxons contemporains.
Aux Editions Gallimard ont paru deux recueils de poèmes, Arbres d’hiver et La traversée, un roman, La cloche de détresse, ainsi que les Journaux 1950-1962.
 
 
 
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans Mots rencontrés. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Sylvia Plath

  1. Philippe dit :

    Faut-il que les vies soient fracassées pour que les mots soient beaux?C’est la question que je me pose devant le destin de nombres de poètes.a+

  2. Michel dit :

    Je me pose la mm question que mon voisin et ami ci-dessous…

  3. Jean Baptiste Lucchini dit :

    Je ne sais qui a dit qu’il n’y a qu’un grand malheur pour accoucher un grand artiste… ou quelque chose dans ce genre. Tu as mis le doigt dessus Philippe. A un certain niveau le talent, c’est un symptome.

  4. Philippe dit :

    oui, presque une pathologie même!

  5. Michel dit :

    🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s