Dans un centre d’appels

 
 
 
 
                                                                                                 à Chloé.
 
 
 
 
 
 
                            
 
 
 
 
 
 
 
 
           
               Non,
           pas de problème
           pour moi,
           il faut simplement que je tienne
           mes objectifs,
           non,
           pas de problème
           vraiment,
           il faut simplement que j’enchaîne,
           appel
           sur appel :
           8 minutes,
           chaque,
           pas plus,
           pour répondre
           au client
           et l’amener, de fil
           en aiguille,
           à mordre
           à l’hameçon d’une offre,
           8 minutes
           maxi,
           dixit
           le chef
           de staff
           qui me coache
           et me colle
           glu au casque
           de plus en
           plus :
           non,
           pas de problème,
           croyez-moi,
           juste un loyer à payer,
           des enfants
           à nourrir,
           à aimer, il faut simplement que
 
           je tienne…
 
 
 
 
 
 
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Dans un centre d’appels

  1. Sapiens dit :

    !!tellement vrai pour tant de gens!!thiladi bonjour Morgan

  2. Philippe dit :

    oui c’est bien pire que l’usine.a+

  3. . dit :

    Le metier le dure pour les nerfs, bon courage.bises

  4. tsat dit :

    il faut que tu t’aères un peu ça détresse.bise et à bientôt!

  5. Morgan dit :

    Euh… en réalité, je ne travaille pas du tout dans ce domaine. Mais je connais des gens qui font ce boulot ( notamment cele à qui je dédie le poème). Par ailleurs, j’ai lu récemment un article dans lequel une femme, au bout du rouleau, témoigne de ce qu’elle a pu endurer sur son lieu de travail.

  6. Morgan dit :

    Le "je" du poème est un autre.

  7. Marie dit :

    Bel hommage à ceux et celles qui dans leur petit box doivent tenir pour se nourrir … Et pourtant ils ont un salaire de misère ! Il y a grève en ce moment chez Aramis , deux personnes ont tenté de se suicider pour harcèlement et cadence impossible à suivre ! Les patrons savent qu’ils auront du personnel si celui-ci démissionne ! Courage à Cloé… Douce fin de journée mon ami voisin :o) http://jedeuxmots.blogspot.com

  8. Morgan dit :

    Merci Marie pour Chloé.

  9. Babel dit :

    "les temps modernes" revisités par une société où le Dieu-consommation règne en maître absolu.. oui, courage à Chloé !

  10. juliana dit :

    Triste constat…de la déshumanisation….qu’égoïstement nous constatons….impuissants….face à ceux qui gouvernent…

  11. Pierre dit :

    Bonsoir Morgan,C’est un travail de galère que tu dépeins très bien. Un travail à la chaine qui n’use pas le corps, mais l’esprit. Ce qui à terme revient au même !Très bonne soirée,Pierre

  12. Bambou dit :

    Bonsoir Morgan,Tellement bien décrit, hélas ! Société déshumanisée, robotisée… et j’en passe.Mon fils a tenu quinze jours pas plus. Alors, courage et hommage à Chloé.Amicalement

  13. Michel dit :

    Les feuilles mortes se ramassent à l’appel… No other comment !

  14. Morgan dit :

    Ah, je te reconnais bien là, Michel ! j’ajouterais bien que… mais non ! tout compte fait,je PREVERT me taire !

  15. robert dit :

    encore un effort pour être productif

  16. Thalie dit :

    Jolis mots pour décrire les "maux de cette société déshumanisée" qui crée des robots humains!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s