Ludovic Kaspar

S.Q.Y west*
C’est une ville bizarre
Où l’esprit s’use entre les gouttes
Même la pluie sent le neuf
La voiture dernier cri
Le Virgin
Le Carrefour
Tant que tu marches debout
Parfaitement déprimé
Dans l’illusion de la grande
Plane surface ; et le déni du gouffre
La Ville restera Nouvelle
La Ville d’entre les gouttes
Où tout est prêt-à-vivre
Si tu retrouves ta taille
C’est une ville bizarre
A dimension humaine
Un peu style quatrième
Et c’est là, oui c’est là
Que je rentre mes neuf vies
Dans une boîte de ronrons
Sans date de péremption
Non je ne me plains pas
J’ai pris l’habitude d’être
L’espace
Qui pleut entre les gouttes.
* Saint-Quentin-en-Yvelines, sa ville.
Pas vu pas pris (extrait)
Nul dauphin, nul chant d’enfant
Jamais plus comme avant
Pas dormi au paradis blanc
Loupé la dernière lessive
Par manque d’assouplissant
Malheureusement ?
Heureusement ?
Ne saurai pas
Mon chat espionne la rue
Par la fenêtre
Une caresse me mordille
C’est pas le paradis
C’est genre ce qu’on appelle
La vie
C’est très court, ça fait trois lettres
Immenses, mystérieuses
Je suis là dans ce mot
Un mot !
Ludovic Kaspar (1973 – 2008). Ce poète a publié un recueil, en 2005, aux Editions Alba, intitulé  » L’impasse aux visages ». A quoi s’ajoutent de nombreuses publications sur la toile (sous forme de sites collectifs ou de blogs… ). Pour plus de textes de cet auteur, je vous conseille de visiter le site de Francopolis qui lui rend, il me semble, un bien  bel hommage.
Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article, publié dans Mots rencontrés, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Ludovic Kaspar

  1. Michel dit :

    35 ans, ça fait jeune pour calancher… J’aime énormément la finesse des images poétiques présentes dans ces deux poèmes.

  2. Morgan dit :

    Content que ça te plaise !

  3. Thalie dit :

    La mort est injuste ! depuis la nuit des temps elle est injuste ! il serait temps de la mettre à mort une fois pour toute, mais comment ? depuis que la "peine de mort" a été abolie !

  4. juliana dit :

    Les images en mots…des maux…. Un vrai tableau.

  5. NIKITA dit :

    des poèmes sans concessions , un artiste comme écorché vif , j’aime beaucoup ! le site joint est très intéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s