Catrine Godin

– suite d’Ocre

                                         à Morgan.

 

Automne bel automne me foule à tes rousseurs
et ton sang
danse intense le tout jeté en mes yeux
viens mourir troublé dans le poudroiement
tes semences folles envolées
et libres enfin tes mains toutes glissent chantent
ce chant si doux mêlé de vent au délire des socs
mon amour toi couché dans les eaux et les vals
toi amour étendu dans la couche somptueuse préparée
et tes corps si drus
bandés d’écorces
dans tout ce ciel
viens
viens prendre le dernier rêve d’été

                                                   octobre 2008.

 

Catrine Godin vit, écrit, quelque part, là-bas, au Québec et se présente ainsi sur le site de Stéphane Méliade. Elle a publié un recueil intitulé Les ailes closes, en 2006, aux Editions du Noroît.
Son blog figure dans mes Chemins faiseurs, juste . Bon voyage !

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans Mots rencontrés. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Catrine Godin

  1. Topa dit :

    C’est la magie de la poésie, relayée par celle d’Internet (et par les guetteurs de lumière, comme toi), qui nous permet de découvrir des voix comme celle de la « cousine » du Québec d’aujourd’hui…
    Quant à Stéphane Méliade, c’est aussi un « ancien » de Durcet qui est venu chez nous il y a… longtemps !

  2. Morgan Riet dit :

    Une voix qui fait en nous son chemin à pas de louve… J’aime bien cette idée de guetteur de lumière. Cela te va également comme un gant !

  3. Babel dit :

    merci au « guetteur de lumière » pour cette découverte ! cet automne saignant de ses plus belles couleurs relègue au placard ma nostalgie de l’été..

  4. Kris* dit :

    Ces mots offerts…ces chants mêlés de Catrin … toujours aussi beaux .. caresses d’âme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s