Lotus

Lotus sacré

 

De là
je passe
sur toutes les fois
où j’ai cuvé,
le cul sur la lunette,
et les remords
des lendemains,
les gueules de bois
qu’on ne parvient pas
à torcher, raboter ;
de là
je pisse
sur tous les spams,
les mauvais bols
alimentaires
et les bourrus
borborygmes
et bouchons monstres
au péage
qui encombrent la panse
de ma mémoire ;
de là
je puise
matière
jusqu’à cet étrange étron
déféqué,
dés fois qu’il
me détacherait,
                               un instant,
de tout,
comme feuille de papier
Lotus.

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Lotus

  1. stelltsat dit :

    c’est trop dégoutant!
    bise et à bientôt!

  2. Michel P dit :

    « Si ça continue j’vais m’découper
    suivant les poin-les-poin-til-llé-és… »

    Bashung

    🙂

  3. jcmian dit :

    Sacré lotus !!

  4. MuLM dit :

    Très bon, sortir de la beauté de la charogne, j’en connais un qui faisait ça… 😉

    et là je dis chapeau…
    La poésie doit saisir à bras le corps le beau le laid le sale et en faire des fleurs (de lotus bien sûr ! 🙂

  5. V MA dit :

    Que j’aime cette envolée vers des contrées plus proches de Bukowksi et consort, respiration garantie !

  6. saiphilippe dit :

    faudrait penser à l’imprimer sur papier molletonné.

  7. thalie dit :

    bien vu ! bien ressenti, bien dégagé et soulagé sur la feuille de lotus ! bravo !

  8. Topa dit :

    Poème à mettre en musique. Essayer le staccato…

  9. Morgan Riet dit :

    … sur une musique qui prend aux tripes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s