A fleur de poème

Edvard Munch – Allée dans un tourbillon de neige (1906)

 

De mauvais poil, ce matin.
Je rase les murs
et bataille
avec les cheveux blancs
que je me fais, je frise
l’insularité
dans les rues où fenêtres
et portes croisées se renfrognent.
Pas possible de couper
à cet accès de sourde lourde
tempête
de neige
qui m’assiège.
                  Ah,
                  que
                  ça
                  caille
                  raide
sous le ciel laid bas caillé !
J’ai partout, ce matin,
la chair du doute.

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour A fleur de poème

  1. Michel P dit :

    « Honni pilla, banni caya ! » (haut nid pie a, bas nid caille a !) Un extrait de Bourgeon pour ces grands froids… Pour ma part, j’ai du mal à friser. 😀

  2. thalie dit :

    la chair de doute n’est plus permise, par les temps qui courent, il faut se rendre à l’évidence et monter en chaire pour proclamer haut et fort que Morgan Riet est sur le dessus du panier

  3. A ne pas en douter, la chair du doute est la plus rude. Joli !

  4. stelltsat dit :

    ce texte correspond parfaitement à la période que nous vivons, le froid nous glace.
    bise et à bientôt!

    • Morgan Riet dit :

      Merci, Stell.
      Mais ça parle également d’inquiétude, de « froid intérieur », de solitude même… soit un paysage de l’âme à un moment donné. La rigueur du climat, la neige etc. ont fourni, en quelque sorte, une assise lexicale à ce que je ressentais alors. Voilà à peu prés.

  5. V MA dit :

    Pour ma part, j’aurais tendance à préférer « la chair du doute » à « la chaire de foi » !

  6. Rotpier dit :

    Bonsoir Morgan!

    Le cri du froid en somme ?

     » sous le ciel laid bas caillé !  » ……………. j’aime !

    Très bonne soirée bien au chaud !

    Pierre

    PS: Nous faisons tout deux dans le froid alors !

  7. jcmian dit :

    Ce cri du froid très brrrrr…uyant 😉
    Amical mian

  8. Topa dit :

    J’ai comme l’impression que le doute est un moteur pour le poète, mais je n’en suis même pas sûr !…

    • Morgan Riet dit :

       » indécis comme feuille morte » écrit quelque part Apollinaire, mais je suis loin d’être sûr que cela se rapporte au poète… bref, je doute encore !

  9. bleuemarie dit :

    oh, comme j’aime ce ciel laid bas caillé !
    ….et douter,
    c’est vivre, non ?

    cordialement
    Marie

  10. KriS* dit :

    Nos déserts de glace … ces fleurs de givre
    Bonne journée Morgan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s