Frigo

Source : my.opera.com

1 brique de lait,
1 autre de jus d’orange,
1 douzaine d’oeufs,
2 plaquettes de beurre,
1 pot de moutarde mi-forte,
1 de crème fraîche épaisse,
2 de confiture
et 1 de câpres au vinaigre,
je continue,
4 « chèvre chaud »,
du magret de canard du Sud-ouest,
1 fromage à pâte molle,
5 crèmes dessert,
des écorces d’orange confites,
1 tranche de jambon,
3 de Leerdammer pour croque-monsieur,
des lardons fumées,
1 bouteille d’huile de noix,
1 poivron rouge,
1 sachet de figues sans pédoncules, et puis

moi,
là,
devant tout ça,
la tête
pansue,
pensive,
qui me demande,
après plutôt délicate
digestion de ces vocables,
comment rendre
tout ça,
à la fin,
sur une page,
sans trop d’éclaboussures sur la marge,
ni dans certains regards
que j’imagine un peu givrés

de perplexité.

 

 

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Frigo

  1. tiens, le magret là me fait envie ! 😉

  2. Topa dit :

    Tu n’as pas de danacol, attention au cholestérol !…

  3. Michel P dit :

    Pas du tout ! J’adore cet inventaire à la Prévert. 🙂
    Et comme tu le sais, étant versé sur l’art culinaire autant que sur la cuisine des mots, ton contenu frigorifique me chauffe les sens et l’imagination.

  4. thalie dit :

    au magret de Simenon ,je préfère un bon chapon de Maupassant qui ne me collera pas le cholestérol mais me donnera des nouvelles des oies, poules et des couvées du poulailler !
    quand le frigo n’existait pas !

  5. thiladi dit :

    l’huile de noix dans le frigo est-ce bien raisonnable?
    thiladi A tes souhaits Morgan!

  6. V MA dit :

    je vois avec plaisir que le Sud-Ouest (garanti 100% sans cholestérol, c’est prouvé médicalement et reconnu dans le monde entier !) tiens une place en ton antre culinaire, bien, très bien !

    (moi ? chauvin ? euh… !!!)

  7. Didier Pesnel dit :

    Prévert n’aurait pas dit mieux… Bien amicalement… Didier

  8. marlene dit :

    comme quoi, même les entrailles d’un frigo peuvent être belles dans les yeux d’un poete !

  9. Ping : Jardin aux environs de Durcet | Chemins battus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s