Communication

Source internet : www.tshm.ch

 

  
Sur les murs du hall d’entrée
plusieurs affichettes
ont été scotchées.
Dessus chacune,
un message
comme une flèche
qui vient se planter dans un oeil,
tandis que l’autre
en recrache un morceau de choix :
« des nuisances sonores régulières
sont occasionnées après 22 heures
au sein de cette résidence
par certains d’entre vous… » mais

qui a dit qui ?
qui a dit quoi ?
qui tapageur ?
qui tapagé ?

Un soupçon plane
et toque à toutes les portes,
mais personne
n’y répond.

 

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Communication

  1. saiphilippe dit :

    C’est la Mère Michèle et son putain de chat qui miaule en dehors des heures prévues pour ça !

    Et, comme si ça ne suffisait pas, en sus, elle crie à la fenêtre cette conne.

  2. klima47 dit :

    Dabord

    Abers, j’ai l’aber lu
    Bellue, pour l’agnelle éberluée
    Sur les vapeurs condensées

    Mouilla dessilla mon âme
    Urie, hurle, « hue », berlue
    C’est aux pieds de Notre-Dame,
    Illicite & co & cie & pame
    Leurre à demi conscient mais non,
    AVENTURIER ménage, et ça !
    Gr-Alt, Esc, AZERTY
    Eût la « berlue à Berlin » mais oui.

    Ni deux ni trois, d’une gomme dans l’eau, (sur bâbord un son long et deux sons brefs), Il s’est cassé le bout du nez ] sans glob hâlé
    Le facteur y est monté,
    Le bout du nez
    Et qui plus est ] bis

    Et alors !

  3. Topa dit :

    C’est peut-être celui qui s’éloigne en sifflotant, l’air de rien, qui a fait le coup…

  4. Michel P dit :

    1066, Hastings… Comment un bayeusain pourrait-il recevoir une flèche autrement que dans l’œil ? La preuve : 😉

  5. A mon humble avis, c’est le juif du troisième…. A +

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s