Créchi-crécha


 

 

 

 

 

Georges de La Tour – L’Adoration des bergers (1644)

 

Des étoiles,
des guirlandes
dans le ciel de neige
du papier rocher.
Figurez-vous à présent
un paysage montagneux
au milieu duquel
crécherait une étable
avec ce qu’il faut de paille, ambiance âne,
Marie, boeuf, Joseph,
plus tout un déluge
d’autres animaux plus improbables,
tels que des lions, des zèbres, des éléphants…
Après cela, figurez-vous
que vous n’auriez pas tort d’alléguer
l’idée suivant laquelle
ma maternelle
grand-mère
devait vraisemblablement avoir
une certaine
vision de la scène,
une vision très large,
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;très
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;l’arche de Noé.

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Créchi-crécha

  1. saiphilippe dit :

    dans la notre et dans la série invraisemblances un santon « prêtre », un catholique vachement en avance sur l’église.

  2. Morgan Riet dit :

    Visionnaire ! manque plus que le Père Noël ! 🙂

  3. jcmian dit :

    Fait de chair…e… ce beau ce beau créchi-crécha !! 😉
    Amitiés ennoëllées

  4. Morgan Riet dit :

    Oui, mon cher !
    Avec tous mes voeux.

  5. Langda dit :

    C’est peut-être que la pratique du catholicisme repose elle-même sur une vision très « large » de la Bible…

  6. Morgan Riet dit :

    Je t’avouerai que je ne me suis pas trop penché là-dessus. C’est seulement sous un angle arrondi de tendresse que j’évoque cette scène. Par ailleurs, Dieu et moi, nous ne sommes plus en très bons termes depuis mon enfance… et c’est un euphémisme.

  7. Minik do dit :

    Doux Jésus
    quelle ménagerie !

  8. Morgan Riet dit :

    … et Jésus crie à Dieu :
    « passe-moi l’Ciel ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s