Marlène Tissot

« Treize petits poèmes hommages à Elliott Smith « – collection 8pA6 – -36° édition

En voici deux :

The guy with shooting stars in his eyes *

Ses yeux bleus étaient
parfois plus noirs que
l’eau au fond d’un puits
et sans doute que sous
la surface sombre se
cachaient des nuées
d’étoiles filantes et
un croissant de lune

The guy who didn’t understand **

C’est un peu comme s’il n’avait
pas compris ce que les gens
ont l’air de tellement bien
comprendre, comme si
tout ne signifiait rien pour lui
et qu’il cherchait des réponses
dans la coquille brisée et les
fausses notes du grand silence

* Le gars avec les étoiles filantes dans les yeux

** Le gars qui ne comprenait pas

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans Mots rencontrés. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Marlène Tissot

  1. Fabrice Farre dit :

    Bientôt ton tour, Morgan… et ça va drôlement brûler… Mais non, je ne te parle pas d’enfer, mais de ton recueil à venir (j’explicite pour ceux qui ne savent peut-être pas, tu l’auras compris).

  2. Morgan Riet dit :

    Merci de jouer les V.R.P ! 😉 je brûle de recevoir la maquette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s