… et 2 notes de plus !

Voici la première… 

« David Lemaresquier / Morgan Riet : Quelque chose (Les Tas de mots)

Un recueil d’une belle facture, mi-photographies, mi-poèmes. Et le vis-à-vis fonctionne. Il y a des correspondances entre les deux arts, parfois directes, parfois subtiles, voire virtuelles. Mais ça donne de la perspective et de la visibilité. J’aime chez Morgan Riet sa fraîcheur, sa sincérité et sa simplicité. Pas d’esbroufe. On travaille le texte, en en parlant, sans masque ni fausse piste. Lampe frontale / du poème, je m’éclaire / les yeux fermés / et j’étouffe. Une chose est sûre, le poète possède le rythme, le tempo, le sens de la sonorité, jusqu’au jeu de mots Demain / est un autre joug. Il y a un indéniablement quelque chose dans cet accord, cette harmonie entre les clichés de l’un et les pages de l’autre, et une poésie en devenir dans l’écriture déjà bien établie de Morgan Riet. Strophe de Déplaisance : Epave, épreuve / au cœur, au crâne /cette odeur de mort / qui ressaque ; …

10 €. 17, rue de la Fosse Frandemiche – 14330 Le Molay-Littry  »

et la suivante !

« Morgan Riet : Vu de l’intérieur (Donner à voir)

 Morgan Riet est doué. Il fait de son domicile une métaphore. Et la poésie se retrouve tout simplement convoquée chez lui. On est souvent sur le jeu de mots. Mais c’est dans cet espace qu’il faut le lire, dans le côté ludique, léger et drôle au final. Le fait de ne pas se prendre au sérieux est une sérieuse prise de risque. En tout cas, il fait le tour du locataire accompagné de sa famille et du lecteur qui visite avec amusement toutes les pièces de son appartement.

7.50 €. 91, rue de Tripoli – 72000 Le Mans. Illustrations : Hervé Gouzerh »

 

Toutes deux figurent dans le dernier n° de Décharge dont voici la couv’

 

couv161 décharge

……………………………….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

……………………………………….et elles sont signées Jacques Morin dit Jacmo !

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans Critiques, articles, notes de lecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour … et 2 notes de plus !

  1. mulmo dit :

    j’avais vraiment beaucoup beaucoup aimé Vu de l’intérieur :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s