Ce qui reste

 

Ce qui reste

 

 

 

 

 

 

Une toute nouvelle revue vient de voir le jour sur la toile. Elle est animée par le poète Vincent Motard-Avargues.

Pour y participer, il est demandé aux auteurs d’envoyer au maximum 5 poèmes et une courte présentation bio-biblio, à l’adresse suivante : revue.cequireste@gmail.com

On peut d’ores et déjà y lire des poèmes et textes de Jean-Baptiste Pedini, Sophie Brassart et de votre serviteur.

C’est ici. Bonne lecture !

 

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article, publié dans Mots rencontrés, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Ce qui reste

  1. vma dit :

    Merci Morgan… d’abord pour avoir essuyé les plâtres de la revue, avec ta poésie que j’aime depuis longtemps déjà (tempes qui blanchissent à vue de mots, aïe 🙂 )… puis pour la pub que tu en fais, là, en espérant que beaucoup de poètes viennent rejoindre les rangs de ce qui reste !!!

  2. Morgan Riet dit :

    De rien, Vincent… C’est moi au contraire qui devrait plutôt te remercier pour ta fidélité, ton soutien, ta sincérité.
    …Tu sais également tout le bien que je pense de ton écriture. 😉

  3. Gatien dit :

    Merci pour cet article permettant de découvrir cette revue toute nouvelle ! On peut déjà y lire beaucoup de textes plaisants 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s