Bayeux *

I

Par où commencer ?
Par quelle avenue, rue, venelle, qui te veinent ?
A quel endroit du temps
couper ?

Je ne sais, mais
long
comme un bras doux-amer
le cordon qui me relie à toi
depuis l’eau-de-l’âme.

;;;;Par où rêver ?
;;;;Par où penser ?
Me voici déjà au fond
de cette impasse,
au pied du premier cri survenu
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;que j’étire –
chewing-gum,
portée,
porte ouverte
en bouche :

;;;;Par-ci, par-là,
sur les joues des murs
et des façades
ruisselle
un chant de ruine
et ravalement,

se raconte un peu ::::peut-être

un pan de notre histoire commune.

 

 

BAYEUX-Cathedrale-Notre-Dam-5

Cathédrale Notre-Dame de Bayeux ( Photo :www.calvados-tourisme.com)

 

 

II

Tu as beau
arrondir tes ombres,
te maquiller de luxe,
t’affubler de dentelles
ou porter heaume
et cotte de mailles
pour faire tapisserie ;
tu as beau, belle,
te pavaner
en cartes postales,
vendre tes appas
en version english
ou tout autre dialecte
au doux bruit de tiroir-caisse…

moi, qui ne suis pas né
de la dernière pluie
tombée sur ton buste-
cathédrale,
je sais que sous
ta robe bourge
et ton corset de bienséances,
tous tes quartiers populos
te mordillent
& titillent ta chair
de bitume et trottoirs
avec leurs tours
dressées, ;;;;;;;;;;plus hautes
que ta honte apparente.

 

 

Tapisserie de Bayeux.png

Un p’tit bout de la Tapisserie de Bayeux (confectionnée entre 1066 et 1082).

 

 

III

Pas plus différente
;;;qu’une autre,
avec ton cœur,
tes poumons ,
tes entrailles,
piétinés, bouffés,
au quotidien,
par des hordes
de moteurs
;;;hautains.

Pas plus déférent
;;;qu’un autre,
j’infuse mon poison
violent
dans tes artères,
j’ai même

plaisir à te voir
mourir,
le soir,
à petit feu tricolore
et veillée par des rêves
herbeux

jusqu’au matin,
;;;paupières
décollées
par un crissement de pneu.

 

 

 

20160402_101001

La rivière L’Aure qui traverse la ville (photo de ma pomme)

 

 

 

IV

Pour sûr,
pas plus gros
que ça
(et encore !)
sur une carte
à l’échelle du monde.
Pourtant,
on ne dira pas
« ravitaillé par les corbeaux »,
ni non plus
qu’il y aurait là
de croa
en faire un fromage,

et ce,

quand bien même,
pâte molle,
y coulerait
à cœur,
dessous ponts & ponceaux,
une rivière

affable.

 

 

 

* poème paru en partie dans le n°13 (été 2013) de feu la revue Les Tas de mots

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article, publié dans En tous sens, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bayeux *

  1. mulm dit :

    j’aime beaucoup cette série de poèmes.

  2. Morgan Riet dit :

    Merci, Mu, pour ton regard soutenu… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s