Raccord

Cela faisait un bail
qu’on ne s’était pas revus,
ni même recontactés –
au moins dix ans et plus
d’un pont
écroulé, abîmé
entre nos bras.

Il a fallu
l’heureux hasard
d’une rencontre
entre toi et ma femme,
dans les rayons d’un hyper,
pour que vienne à balbutier
le travail de raccommodage
de nos frises…

Un après-midi – quelques jours
et un coup de téléphone
échangé plus tard –
tu es donc passé à la maison
pour boire le café
et partager avec nous
un bout de brioche.
Et nous nous sommes
racontés,
de façon synopsis,
le petit film de nos vies
jusqu’à présent,
sachant pertinemment, l’un
comme l’autre, au plus profond
de nos silences,
l’impossibilité à jamais
de rejouer ensemble
toutes les scènes
manquantes –
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;de pouvoir faire raccord.

Puis il fut l’heure pour toi
de partir.
Alors nous nous sommes salués
en nous promettant,
comme il est d’usage
dans ces moments-là,
de nous revoir… Bientôt,
nous as-tu dit,
il te faudrait retourner là-bas,
dans les montagnes
où tu vis aujourd’hui – Et

rien que d’y resonger,
là, de ma hauteur
d’homme,
j’éprouve
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;comme un vertige.

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Spered Gouez, Terres de femmes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017), Chute de fiel / Sang & Diesel (éd. Gros textes - 2018) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016), Au fond des yeux #2 – Yvon Kervinio (éd. l’aventure carto – 2017), Duos – 118 jeunes poètes de langue française né(e)s à partir de 1970 – Anthologie dirigée par Lydia Padellec – Bacchanales N° 59 (Maison de la poésie Rhône-Alpes - 2018)
Cet article a été publié dans En tous sens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Raccord

  1. Christiane Pucheu dit :

    Très joli poème… dont le thème est à la fois leger et mélancolique… Qui n’a pas vécu cette situation ? 🤔Bien amicalement Christiane

    Envoyé de mon WIKO FREDDY

  2. Morgan Riet dit :

    Merci, Christiane ! C’est un poème qui évoque en effet une situation que tout le monde a plus ou moins rencontré. Bien à toi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s