Sous la cognée

1ère de couv - sous la cognée

78 p – 8 € (+1 de port) – éd. Voix Tissées *

Extrait de l’Après-lire de Sanda Voïca :

« […] Tout est, chez Morgan Riet, question d’écriture et celle-ci ne peut pas être séparée de l’amour. Elle double chacun de ses vers. »La cognée » (qui donne le titre au recueil), est celle, littérale, du soleil, celle de l’amour, et surtout celle des mots nécessaires pour dire les deux :Sous la cognée du soleil, / […] plus d’une fois, j’ai attendu […] / j’ai rebroussé langue, […] sous la cognée d’un regard aimé. (Cognée). »

… et un petit extrait du recueil :

Dyane jaune

Valises entassées
dans la Dyane jaune.
Départ à l’aube
pour des vacances
tout en bas
de la France
au sommet
des Pyrénées.

Tout au long de la route,
la seule musique
du moteur,
citron aigu pressé
en continu dans nos cages
à miel
au fond du pot
de l’abeille au vol lent de papa

et maman reine
du panneau loupé au tournant,
et nous,
sur la banquette en skaï
toute brûlante
de notre impatience,

qui rivions par moments nos quinquets
aux nuages,
aux formes et visages révélés,
qui filions, de la sorte,
sans le savoir,
la métaphore, ;;;;;;;;;;;;;;;;;;pour dépasser les bornes.

 

 

*Pour le commander :Association Vois Tissées – 105, avenue Aristide Briand – 92120 – Montrouge (chèque à l’ordre de l’Association Voix Tissées)

ou via mon adresse : 4, rue Cahier de Gerville – 14400 Bayeux

Publié dans Mes recueils et plaquettes | Tagué , | 4 commentaires

Salon du Livre de Paris

Donner à Voir Salon du Livre de Paris

 

 

Matin de fête

 

Gilles Brulet

 

Patrick Joquel

 

A fleur de poème

 

Signatures Donner à Voir

Publié dans En tous sens | Tagué , | Laisser un commentaire

Régine Beauvais

larmes-detoiles

48p – 12 € – éd. Voix Tissées

Un extrait :

Il avance l’enfant
Comme un faible animal
Déplacé, en dérive
Il marche pour survivre.
Les yeux fixant l’exil
Il entend les fusils,
Il les a vus pointés
Déchirant les caresses
Au creux des bras aimés.
Il flaire les bouches folles
Des bourreaux alentour.
Le matin a saigné ses espoirs épuisés
Les gestes momifiés
Des victimes si chères
Désespèrent la foi
Dans ce qu’ils ont promis.
Les mots gisent au sol,
Pourtant
il faut marcher
Retrouver une terre,
Ses yeux vont-ils fixer
Une route sans fin ?

Publié dans Mots rencontrés | Tagué , | Laisser un commentaire

Trophées

Soit huit fers en l’air,

à savoir, deux musaraignes :

La fierté du chat.

Publié dans En tous sens | Tagué , | Laisser un commentaire

Marlène Tissot

tissot

80p – 10€ – éd. Le pédalo ivre

Un extrait :

Brindilles

Je construis
pour me rassurer
un décor propre, lisse, rangé
d’où rien ne déborde
je construis un quotidien à l’opposé
du chaos dans lequel j’ai grandi
une petite paix artificielle
dans laquelle j’oublie parfois
qui j’étais
qui je suis
ou qui je voudrais être
je prends des modèles dans les pages de la vie
je les découpe et je les colle par-dessus
mes brouillons de rêves
j’imite
je me fabrique un nid douillet
avec des brindilles
qui finissent par ressembler
aux barreaux d’une cage
dorée

et un autre poème de Marlène publié ici… en 2011

Publié dans Mots rencontrés | 2 commentaires

Nouveaux rebonds…

image-texte-6

  Image n°6David Lemaresquier

et le poème qui répond à [ou prolonge] l’image :

(poème n°7)

Tout en vibrations sang-sue/Elle,
le point de vue se resserre
sur une idée-fixe, rocheuse,
ou serait-ce autre chose ?

Lisse galet, elle avance
ses arguments de chair,
tandis que je me fais l’avocat du sable,
plaidant en faveur de baïne au creux des mots.

(image 5, poème 6 : ici )

Publié dans En tous sens | Tagué , , | 2 commentaires

Jouef

Un train sous le pont

qui s’engouffre, tandis que

me revient le mien.

Publié dans En tous sens | Tagué , | 5 commentaires

Patrice Angibaud

les-tessons-du-temps

84 p – 10€ – éd. Gros Textes

 

Un extrait :

 

Volets entrouverts
Sur la campagne

L’arbre se dresse
Dans l’embrasure

Juste dans l’axe
Du regard :

Le dialogue
Peut commencer

La paix du matin
Est propice
Aux confidences

 

et un petit autre :

 

Peu à peu les nuages
Comblent la vallée

Elèvent d’étranges montagnes
Parmi celles que des millénaires
Ont patiemment veillées

Repères habituels
Progressivement effacés
Le temps de quelques heures
Parfois quelques journées

Avant que ne revienne
L’exactitude de la pierre
Dans sa nudité.

 

 

Patrice est également présent sur le blog.

Publié dans Mots rencontrés | Laisser un commentaire

« Du chapeau aux godasses »

vetements

Une anthologie sur le thème…

des vêtements

à découvrir

sur la Toile de l’Un

Publié dans En tous sens | Tagué | 2 commentaires

Mêmement

Le ronron du chat –

L’automne au seuil dans le même

sens de la douceur.

Publié dans En tous sens | Tagué , | 4 commentaires