Denis Heudré

denis heudré

60 p – 12 € – introduction de Bernard Berrou – collection Ecriterres – les Editions Sauvages

 

Un extrait :

le soleil débordant comme l’enfant son coloriage et la mer heureuse de ses couleurs / la nature  sait ce qu’elle doit à la lumière / jamais on ne l’entendra en dire du mal / dans son entretien avec le vent la dune lui raconte  les quelques amours aperçues ce jour / et la joie de leurs pieds nus

 

le site de Denis, juste

 

 

Publicités
Publié dans Mots rencontrés | Tagué , | 2 commentaires

Transposition

A l’échelle
de la fourmi qui s’affaire
à mes pieds,
sur le bord de la terrasse,
tous ces brins d’herbe en face
deviennent fûts
d’une forêt profuse
vers quoi ;;;;avec elle
je file métaphore
nouée, à la longue, à ses pattes.

A y regarder d’un peu plus
loin,
dans une perspective
étoilée et cavalière,
tout à coup basculant, bousculé
au plus fort de mon galop ailé, je
dégringole
de cette échelle
mienne
et tombe;;;;; ascensionnel,
sous le poids de mes questions
en suspens,
dans ce jardin
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;noir de silence.

Publié dans En tous sens | Tagué , | 2 commentaires

Terre à ciel

Me voici au sommaire du n° d’été de Terre à ciel avec tout plein d’autres ( Françoise Coulmin, Michaël Gluck, Chantal Couliou, Mérédith Le Dez,Georges
Guillain).

Merci à Cécile Guivarch, l’animatrice en chef de cette chouette revue en ligne !

 

Terre à ciel.JPG

 

C’est par ici qu’on clique.

Publié dans En tous sens, Traverses | Tagué | 2 commentaires

Marie Desmaretz

L'été sorcier

48 p – 6.50 € – éd. Donner à voir

 

Un extrait :

 
En quelques secondes
à grands coups de ciseaux
le ciel s’est taillé un orage.

En quelques secondes
de la terre aux nuages
tout a tremblé de vent furieux
et de hallebardes.

Et en quelques secondes
tout s’est apaisé
s’est remis à briller
dans le rire malicieux
d’un soleil démaquillé.

Publié dans Mots rencontrés | Tagué | 2 commentaires

Guet

Mon chat à l’affût ;

une mésange dans l’arbre –

L’été sort ses griffes.

Publié dans En tous sens | Tagué , | Laisser un commentaire

Jean-Claude Touzeil

JC Touzeil

52 p – 7 € – avec 12 dessins de Yves Barrééd. Gros textes

 

Un extrait :

 

Lampadaire

Est-ce la dame
qui promène
son chien
Ou l’animal
qui conduit
sa maîtresse ?

Est-ce lui
qui décide
du chemin
Ou est-ce elle ?

Est-ce la mémé
qui tire
sur sa laisse
Ou le toutou ?

En tout cas
au pied du
lampadaire
c’est bien elle
et non pas lui
qui la patte
lève

 

On peut retrouver Jean-Claude de ce côté-ci sur mes Chemins battus ou bien encore de ce côté-là sur son  Biloba

Publié dans Mots rencontrés | Tagué | 2 commentaires

Patrice Angibaud

Angibaud

66 p – 6 € – photographie couverture : Blandine Angibaud – éd. Gros textes (2018)

 

Un extrait :

Tu rends visite à ton ami
Le vieil homme
De la maison de retraite

Au moment de partir
Tu lui serres doucement
La main en promettant
De revenir

Il dit au revoir
A bientôt

Visage presque impassible
Si ce n’est l’esquisse
D’un sourire
Qui répond
A ton propre sourire

Mais il y a la trahison
Du regard
Dans lequel tu peux lire :
Reste encore
Reste plus longtemps
Ne me laisse pas
Face à la solitude
Au silence de l’effroi
Face à la mort
Qui
D’un pas léger de louve
S’approche de moi.

 

 

A lire d’autres mots de notre poète ici ou sur le blog

Publié dans Mots rencontrés | 2 commentaires

« Voilà, c’est dit »

Des fois
on se prend des coups,
on ne comprend pas pourquoi.
(Car persiste en soi
quelque chose de bleu,
en même temps que tout semble,
malgré la rumeur des autos,
étale –
infini effet de mer et de mouettes
………………………………sur la ville.)

On a la naïveté même
de croire,
à l’occasion d’une retrouvaille,
à la transparence des coeurs,
à l’absence de calculs,
de calques,
dans les accolades
et autres embrassades.

Des fois,
on se leurre
franchement
(café bu,
gorge serrée,
sans sucre ).

Et demeure
longtemps,
longtemps,
longtemps,
le déferlement
de l’amère douleur –
infini effet d’amour moindre
……………………………………….sur sa vie.

Publié dans En tous sens | 6 commentaires

Jacques Morin

Jacques Morin - Trois saisons et demie

48 p – imprimé par Jacques Renou à l’Atelier de Groutel (25, Groutel – 72610 Champfleur)

avec des linogravures originales de Pascal Juel & un après-lire de Thierry Gaudin

 

un extrait :

 

La paupière de brouillard referme le paysage
l’oeil cligne à la ligne d’horizon

couvercle de fumée sur le village éteint
l’aiguille du clocher de l’église cherche dieu
dans les limbes aimantées

tombent les feuilles et les châtaignes
le chemin glisse dans la forêt
les arbres ouvrent leurs côtes au vent

 

 

Une lecture du  livre par Michel Baglin sur le site de la revue Texture

Publié dans Mots rencontrés | Tagué | 2 commentaires

Olivier Cousin

olivier Cousin

56 p – 6 € – éd. Gros textes

 

Un extrait :

Au beau milieu

En plein milieu de l’automne
j’aime rouler sans réfléchir
au coeur des feuilles tombées
des châtaigniers et des hêtres
bordant ma route quotidienne
Je dois viser le centre de la chaussée
pour trouver les feuilles intactes
que le passage des voitures n’a pas écrasées
Ça crisse quand il fait sec
Ça chuinte quand il fait humide
(Sons qui représentent chaque moitié de ma vie)
Et ça me rassure en douceur
si je me convaincs que je n’en suis aussi
qu’à la mi-temps de mon existence

 

Pour aller plus loin avec Olivier qui a  » toujours des mots au fond de la poche », c’est par ici

 

 

Publié dans Mots rencontrés | 4 commentaires