Michel Merlen

Michel Merlen

suivi de Le jeune homme gris – préface de Patrice Delbourg – paru en 1986

 

Quelques extraits :

 

Transfusion

Sous les feux de la rampe du matin
certains portent tout leur être
sur leur visage
comme si à l’intérieur
ils avaient à peine de quoi vivre

 

Stase

lundi de brume
l’électricité brûle encore
dans les chambres abandonnées
à la hâte
les arbres ne bougent plus
bardé de vitamines
d’anxiolytiques
tu descends l’avenue
tu suis éperdu la troupe des hommes
t’engouffres dans la bouche pleine
du métro tu serres ta carte orange
comme une photo d’amour
une foule de questions tourbillonnent
brasillent à l’intérieur de ton crâne
écrire qu’est-ce que c’est et pourquoi
et pour qui ?
la flèche du temps dans le dos
tu connais mal encore le métier de vivre
tu mélanges tout
l’amour la nudité les efforts le plaisir
la volonté de gagner fait craquer ta solitude

 

 

Coupure

;;;;;;;L’autoroute  le ciel bas les premiers
phares du soir l’amitié les paupières qui
picotent la volonté de savoir la ;distance
qui te sépare des autres te ;ramène ;à la
certitude que tu mourras; étranglé ;par
l’immense

 

 

Pour faire plus ample connaissance avec l’oeuvre de ce poète disparu il y a peu , je vous invite à lire  Jacques Josse ou bien encore François-Xavier Farine

Publicités

A propos Morgan Riet

Né en 1974 à Bayeux dans le Calvados. Y réside toujours. Ecrit parfois. Textes publiés dans les revues suivantes : Décharge, Comme en poésie, Cairns, Ecrit(s) du Nord, Recours au poème, Créatures, Gros Textes, Friches, L'Autobus, Traction-brabant, Microbe, Poésie première, Florilège, Le Capital des mots, Francopolis, Mauvaise graine, Poésie/Seine, les Nouveaux cahiers de l'Adour, Inédit Nouveau, les Tas de mots, Libelle, Ce qui reste, les Amis de Thalie, 17 secondes, l'Herbe folle, les Cahiers de poésie, les Cahiers de la rue Ventura, Verso et Paysages écrits *** Recueils et plaquettes : "Lieu cherché, chemins battus" (éd. Clapàs - 2007), "En pays disparate" (même éditeur - 2010)," Midi juste environ" (auto-édition - 2011), Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes - 2012), ça brûle (-36° édition - 2012), "Quelque chose", photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots - 2013), "Vu de l'intérieur" , illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir - 2013), "A fleur de poème", illustré par Matt Mahlen (même éditeur - 2016), "Sous la cognée" (éd. Voix tissées - 2017) *** Ouvrages collectifs : "Visages de poésie" - tome 6 - de Jacques Basse (éd. Rafael de Surtis - 2012), "L'insurrection poétique" - collection Po&vie (éd. Corps Puce - 2015), "Perrin Langda & compagnie (Mgv2>publishing - 2015), "Arbre(s)" (éd. Donner à Voir - 2016), "Dehors, recueil sans abri" (éd. Janus -2016)
Cet article a été publié dans Mots rencontrés. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s